La passion du Dakar depuis quand ?

Depuis 2006, je participe en tant que bénévole à l’organisation du Rallye DAKAR, 2 éditions en Afrique ( 2006 et 2007) , la 11eme en Amérique du SUD en tant que Équipier sécurité routière et opérateur Radio du Poste de commandement .

Quelle a été votre évolution au sein de l’organisation ?

Grace à ma pratique de la langue espagnole, j’ai poursuivi mon implication dans la gestion du poste de commandement.

Tout d’abord en qualité d’opérateur radio , puis de Coordonnateur adjoint.

Depuis le départ de David CASTERA qui était le traceur du Dakar, la responsabilité de Coordonnateur Principal du PCO m’a été donnée ;  je manage une équipe  multi nationalités, venant de plusieurs horizons ( Gendarmerie, Police, Informaticiens , Milieu sportif ) . Mon adjoint cette année était un ancien colonel du GIGN, il sera remplacé par Sébastien Flute , Champion Olympique de tir à l’Arc.

Avez-vous d’autres missions ?

J’interviens également en tant que formateur lors des séminaires de préparation du rallye auprès des équipes sécurité routière, contrôle de passage et des équipes médicales hélitransportées.

Comment se passe la préparation de vos missions ?

Au titre de la sécurité, 2 mois avant le rallye , je travaille au sein  de l’équipe  composée de Marc COMA quintuple vainqueur du DAKAR, nouveau directeur sportif, et du coordonnateur logistique Argentin , Francisco Romero . Cette structure se déplace dans les capitales  des pays traversés afin de suivre la présentation des dispositifs de sécurité que les forces locales mettent en place .

 Je suis chargé de  rédiger à l’issue un compte rendu  de synthèse remis  directement à Etienne Lavigne ,( Directeur du Rallye DAKAR) .

Lors de ces conférences rassemblant les principaux chefs d’état major des provinces  Police, Gendarmerie, Militaires, Samu, je présente le dispositif de sécurité propre au rallye en insistant sur les missions du PCO et de l’interface avec les forces locales.

Votre métier d’officier de sapeur -pompiers a-t-il facilité votre intégration?

Mes  fonctions au sein du SDIS et mes compétences acquises m’ont  permis la mise en place  de plusieurs éléments de notre métier :

  • «  La Sitac » informatique avec suivi en temps réel des équipes et des concurrents  par GPS.
  • Le document  Sitac de briefing pour l’équipe PCO  qui décrit le dispositif prévu pour l’étape du jour en reprenant les caractéristiques principales, chaleur, altitude, nature du terrain …..;
  • La traçabilité des actions par la main courante informatisée . ( Logiciel d’alerte)
  • Les fiches de synthèse d’événement reprenant l’horodatage des actions menées et des décisions prises.( Historiques )
  • L’enregistrement des communications radio et téléphones

  • Suite à l’accident dans le prologue de 2016, j’ai    en m’aidant du plan Novi  Sapeur Pompiers proposé une organisation similaire et simplifiée de plan nombreuses victimes avec les fonctions de DSM, COS …. Cela a fait l’objet d’un atelier spécifique et d’un exercice terrain en 2017 sur les terres du Paraguay ;
  • Également le PCO dispose de tableaux identiques aux tableaux GOC dans le suivi des victimes
  • L’approche de la transmissions des bilans a été également revue .

                Chaque intervenant nous transmet

  • un bilan de situation,
  • un bilan d’urgence ( Utilisation de  la notion d’ UA , UR et Indemne)
  • la transmission du bilan médical du médecin terrain s’effectue  par téléphone directement  au régulateur médical du PCO.

 Et pour 2017 quelles évolutions  particulières  ?

En 2017 , Etienne Lavigne m’a confié  la mission d’extraction de 56 membres de l’organisation qui ont été bloqués par la coulée de boue sur la ville de Tilkara, à 250 k m de Salta en retour de la Bolivie.

 J’ai mené cette mission en organisant  du terrain,  la noria des 5 hélicoptères de l’organisation  avant de rejoindre Chilecito pour l’étape du lendemain  à près de 800 km de là.

En conclusion  quels projets pour 2017 ?

Au mois de mai, je dirigerai le PCO du rallye MERZOUGA  au nord de OUARZAZATE au Maroc, avec pour mission de m’imprégner de l’ensemble des missions sur la piste pour parfaire ma connaissance  et mettre ces connaissances en application lors du 40eme DAKAR qui partira de LIMA (Pérou) ,passera  par La Paz ( Bolivie)et arrivera à Cordoba (Argentine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu