Afin  de faire face à l’épidémie de COVID 19, l’ESCRIM (Elément de Sécurité Civile Rapide d’Intervention Médicale) est parti renforcer les capacités du Centre Hospitalier de Cayenne (GUYANE).

Cet hôpital de campagne présente une capacité de 20 lits dont 16 lits d’hospitalisation et 4 lits de soins intensifs. Il est constitué d’une partie hospitalisation de courte durée, d’un bloc opératoire, d’une salle de stérilisation, d’une salle de radiographie et d’une partie technique.

L’ESCRIM va permettre de délester le centre hospitalier de Cayenne de toutes les consultations de patients qui ne présentent aucun signe de COVID.

Opérationnel depuis le 28 juin, 140 patients ont été traités en 8 jours, dont 5 hospitalisations de courte durée. Avec une moyenne d’âge de 40 ans, les patients arrivent pour de la traumatologie bénigne et de la petite chirurgie.

Une Infirmière chef sapeur-pompier Isabelle KULYK, du CS ALZONNE s’est portée volontaire pour cette mission et a ainsi renforcé l’équipe médicale du 23 juin au 7 juillet 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu