Aussi à l’aise sur une paroi abrupte que sur un feu d’habitation, suspendu sous un hélico ou face à un feu de forêt c’est Roland Gérard.

Passionné par son métier de Sapeur-Pompier, féru de montagne, de randonnée, de spéléologie et de football, l’Officier a posé le casque le 19 novembre dernier. Il se prête au jeu de l’interview…

 


De l’armée aux pompiers …

C’est en 1978 que Roland Gérard quitte l’Armée de terre et le Génie au grade de Sous-lieutenant. De retour dans la vie civile et après une courte expérience dans le privé qui ne le satisfait pas, il se tourne tout naturellement vers les Pompiers communaux. Il intègre donc le corps de St Nazaire d’Aude le 1er janvier 1982. A cette époque la caserne placée sous les ordres du Sous-lieutenant André Thomas est à peu de chose près la même qu’aujourd’hui. « Nous n’avions pour seuls véhicules qu’un CCF et une VL ! » précise l’Officier.

Les années passent, Roland Gérard gravit les échelons et en 1990 il est nommé Adjudant-chef. Trois ans plus tard, il intègre les Pompiers de l’Aude en qualité d’Adjudant professionnel et reste dans le même Centre de Secours. « C’est suite à une discussion avec le Colonel Alain Gouze que je décide de profiter d’une passerelle d’intégration pour devenir professionnel et de me lancer dans l’aventure… » raconte le Capitaine.

 

En juin 2001, Roland Gérard est muté au Centre de Secours de Lézignan où il prendra la tête du service mécanique et bâtimentaire. Le centre est alors commandé par le Lieutenant Freddy Nolot. Très vite le courant passe entre les deux hommes. « J’ai beaucoup appris à son contact. C’est grâce à lui que je suis devenu ce que je suis! » n’hésite pas à préciser Roland Gérard sourire aux lèvres.

Une seconde rencontre a profondément marqué la carrière mais aussi la vie de Roland Gérard. En 1989, à la faveur d’un stage Sauvetage Déblaiement organisé à Sigean, il fait la connaissance de Daniel Cavaillès alors Chef des unités GRIMP, SD et spéléo. « Cette rencontre a été déterminante, Daniel m’a transmis sa passion pour ces spécialités. Des liens très forts ce sont très vite tissés entre nous. » se réjouit le Capitaine. Il s’en suivra un parcours exaltant qui au fil des ans amènera Roland Gérard à prendre les fonctions de Chef d’unité et de conseiller technique adjoint départemental.

En 2002 il est nommé Major puis Lieutenant en 2012. Dans l’intervalle, l’Officier va mettre l’ensemble de ses compétences au service d’un projet de grande envergure: la construction du futur Centre de Secours de Lézignan. « C’est une mission qui m’a demandé un investissement considérable. L’enjeu était de taille et le travail a payé. Ce nouveau centre a changé la vie opérationnelle des Pompiers lézignanais et ce de manière ô combien positive!  » explique avec fierté le Capitaine.


2010, l’accident de « Papy »…

 

Lorsque que l’on demande au Capitaine de citer l’intervention la plus marquante de sa carrière, son visage se ferme et sans la moindre hésitation il répond :  » 2010, l’accident de Papy… ».

En effet, cette année là, Daniel Cavaillès, retraité du GRIMP 11 depuis 2008 est victime d’une lourde chute, en escalade, dans le massif de la Clape.

Celui qui est surnommé affectueusement « Papy » par les équipiers de la spécialité est héliporté vers Perpignan. Les médecins sont très pessimistes et annoncent une tétraplégie…

« Gérer l’intervention et porter assistance à mon mentor sans laisser l’affectif prendre le pas sur l’opérationnel n’a pas été chose facile« . Heureusement, Daniel, grâce à son caractère bien trempé, a retrouvé depuis l’usage des tous ses membres.


2015 : Les premières gardes SSH

 

Lorsqu’en 2015 les équipes Sauveteur Secouriste Héliporté (SSH) sont créées, Roland Gérard est l’homme de la situation… Rompu aux procédures d’hélitreuillage, son expérience acquise au travers des missions GRIMP est un plus indéniable.

Les gardes mixtes composées d’un  équipier SAV et d’un équipier GRIMP sont prises sur la base hélicoptère de la Sécurité Civile de Perpignan. « Les procédures de travail sont en perpétuelles évolution, les liens de confiance qui se sont tissés au fil des années avec les équipages du Dragon 66 ont grandement facilité les choses. » se plait à préciser Roland Gérard tant le facteur humain est important dans ce domaine.


1er mai 2018, date symbolique…

Lorsque l’on évoque avec lui son départ en retraite professionnelle, l’on sent dans la voix de Roland Gérard une émotion particulière, un trémolo qui en dit long sur la difficulté du moment…

« Cela a été comme un saut dans le vide mais sans mousqueton ni  aucune assurance… » précise l’Officier avant de rajouter « J’ai choisi symboliquement la date du 1er mai, jour de la fête de travail pour quitter mes fonctions. Un peu comme un clin d’œil à la vie…« .

Roland Gérard n’en quitte pas pour autant le Service. C’est en qualité de Capitaine Sapeur Pompier Volontaire que le St Nazairois va continuer à mettre ses compétences au service des Pompiers de l’Aude. En effet, il continu d’assurer le commandement du Centre de Secours de St Nazaire sur Aude dont il a pris la tête en 2001 mais aussi en tant que contrôleur qualifié EPI et extincteurs.

C’est à lui que revient la lourde tâche de valider avec ses collègues la conformité des casques, des lots de sauvetage et des extincteurs qui équipent l’ensemble du Service. « C’est une fonction que j’occupais déjà avant ma retraite professionnelle, en parfaite osmose avec le lieutenant Bruno Trille. Pouvoir continuer m’a permis de faire une transition en douceur… » conclue t’il d’un air amusé.


Le 19 Novembre 2021 à minuit…

« Depuis le 19 novembre 2021 à minuit, je ne suis plus Sapeur-Pompier Volontaire, je suis Ancien Sapeur-Pompier… » en prononçant ces mots Roland Gérard a du mal à cacher combien la rupture avec un métier qu’il aime tant n’est pas chose facile.

Il se veut cependant rassurant en expliquant qu’il prépare depuis longtemps sa succession au sein du Centre de Secours. Parlant d’avenir il évoque spontanément un projet qui lui tient particulièrement à cœur:  » St Nazaire aura prochainement un nouveau Centre de Secours.« 

Côté vie privée, le néo-retraité affirme haut et fort qu’il va enfin pouvoir se consacrer à sa famille et notamment à une nouvelle fonction : celle de grand-père. Ses passes temps favoris ne devraient pas être en reste: la chasse, la pêche, la randonnée, les voyages sont au programme. Alors qu’il détaille ses futures activités, le regard malicieux du Capitaine laisse à penser qu’il n’a pas tout dit…

Questionné sur ce point il précise : « Je compte bien mettre mon expérience au service d’un Comité Communal Feux de Forêts. Je suis chasseur et amoureux de la nature, j’ai envie de continuer à la protéger du mieux possible« .

Depuis le 20 novembre dernier c’est au Lieutenant Guy Navarro que revient la lourde tâche de succéder à Roland Gérard. Ce solide gaillard ancien Sapeur-sauveteur de l’UIISC 7 de Brignoles était jusqu’alors son adjoint. Une cérémonie officielle marque ce passage de témoin à St Nazaire d’Aude ce 28 Juin en présence des autorités départementales et locales. C’est à cette occasion que l’ancien Chef de Centre de verra remettre les galons de Commandant honoraire.

Christian Raynaud, Président du CASDIS et le Colonel Hors classe Jean-Luc Beccari, Directeur Départemental se font les portes paroles de l’ensemble des Pompiers audois et tiennent à remercier chaleureusement Roland Gérard pour son engagement sans faille tout au long de ces années et lui souhaitent une longue et paisible retraite.

Texte et photos Philippe Franc – Pompiers de l’Aude

Freddy Nomot
Freddy Nolot
Daniel Cavaillès

 

2 Commentaires. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

ARCHIVES