Le 30 juin, une page du grand livre du SDIS se ferme…en effet, l’adjudant-chef Philippe DA RÉ fait valoir ses droits à la retraite.

Il a débuté comme sapeur-pompier volontaire au centre de secours principal de CARCASSONNE le 1er janvier 1983, après son service militaire effectué au sein de l’Unité d’Instruction de la Sécurité civile de Brignoles en 1985, il est recruté en qualité de sapeur-pompier professionnel le 1er février 1986 au CODIS qui se situait alors rue Jean Bringer face à la Préfecture.

Le CODIS se limitait à un téléphone et un poste radio !! loin de la plateforme actuelle !!

Il a gravi les échelons de caporal en 1989 pour finir adjudant-chef en 2011.

Philippe DA RÉ a connu toutes les évolutions du CODIS et sa montée en puissance avec la création du CTA puis de la plateforme commune en 1998.

Affecté au service du paiement des vacations, il a continué à prendre des gardes et surtout assumé sa mission de formateur pour les nouveaux opérateurs, ce qui lui a valu le surnom de « papa ».

Il a toujours répondu présent pour renforcer les équipes lors des interventions d’envergure comme les inondations de 1999 et 2018 ou les gros feux de forêts.

Philippe DA RÉ a donc connu 4 directeurs et 7 présidents, personnage très attachant il a fait le lien entre les jeunes et moins jeunes, entre les services et auprès des centres de secours.

On ne peut terminer ce portrait sans évoquer son côté « animateur » dans les moments de détente, .sa voix et son rire vont surement manquer dans les couloirs de l’état-major.

Lors de son pot de départ, la médaille d’honneur avec rosette pour service exceptionnel, échelon argent lui a été remise par le Président Christian RAYNAUD. Moment d’émotion et de joie à l’image du héros du jour.

9 Commentaires. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

ARCHIVES