La Plateforme d’Urgence 15/18/112.

Créée  au 1er janvier 1998 de la volonté commune du SDIS et du SAMU , cette structure fut la 3éme de ce type en France avec la Haute Savoie  et le Puy de Dôme .

L’objectif était  de rationaliser l’envoi des secours aux personnes et accidents en optimisant les moyens publics et privés .Cet investissement a été fait 10 ans avant que ne paraissent les référentiels nationaux concernant le secours aux personnes en 2008 .

En 2001 , le Président Jacques  Hortala avec l’accord de son conseil d’administration décide de créer de nouveaux locaux basés sur le retour d’expérience de la gestion des inondations de 1999 . Cette structure abritant le SAMU , le CTA-CODIS et le PC feux de forêts ( DDTM et ONF) dispose désormais de 400 m2 de superficie et 100 m2 de locaux techniques .

Le Conseil Départemental a souhaité que ses agents gestionnaires des route activent le pc route en période de risque météorologique dans la plateforme , c’est là aussi une initiative permettant une gestion interservices des moyens et un gage d’efficacité complémentaire pour les citoyens .

Les médecins de la Permanence Des Soins ont rejoint la plateforme en 2003 en complément des moyens hospitaliers et du Médecin Régulateur .

Enfin , le SMMAR ( Syndicat mixte d’aménagement des rivières ) est aussi partenaire de la plateforme dés lors que des risques pluies violentes et inondations sont prévisibles .

Depuis 2008 , le SDIS et le SAMU évoluent sur le même logiciel de coordination opérationnelle ce qui permet une meilleure coordination , une gestion très fine des moyens de chacun et une information permanente des autorités ; le département de l’Aude a sur e point également été un précurseur et fait figure d’exemple .

Cette structure reçoit 280000 appels par an qi génèrent environ 90000 dossiers patients pour le SAMU et 33000 interventions pour le SDIS .

Menu