Les centres de secours de Couiza et d’Espéraza confortent le maillage territorial des pompiers de l’Aude

Pacte pour les sapeurs-pompiers volontaires entre le SDIS 11, Enedis et GRDF
Manœuvre de l’équipe risque chimique

Les centres de secours de Couiza et d’Espéraza confortent le maillage territorial des pompiers de l’Aude et poursuivre leur action en synergie pour un toujours plus grande efficacité des missions des pompiers de l’Aude

Afin de maintenir une présence efficiente des services d’incendie et de secours dans un secteur fortement rural et touché, d‘une part par la désertification médicale, et d’autre part par une difficulté à recruter de nouveaux sapeurs-pompiers volontaires, un commandement unique va être mis en place pour les deux centres de Couiza et d’Espéraza. Avec maintien des deux unités, personnels et matériels.

Les centres de secours de Couiza et d’Espéraza réalisent environ 700 opérations de secours sur un bassin de vie homogène et avec une proximité géographique certaine.

Le conseil d’administration du service départemental d’incendie et de secours a confirmé, en adoptant les trajectoires à suivre pour l’établissement en décembre 2021, la nécessité de conforter le maillage territorial des 45 centres d’incendie et de secours, des deux postes avancés saisonniers de l’été et de la plateforme de réception des appels d’urgence à l’état-major.

Ainsi, les mesures en faveur du développement du volontariat à nouveau déployées dans le département viennent compléter cette intention pour consolider la présence des sapeurs-pompiers de l’Aude sur tout le territoire départemental.

Les synergies des centres d’incendie et de secours couvrant des bassins de vie et des bassins de risques proches sont ainsi plébiscitées. Ces coopérations dans le domaine de la formation des personnels, de la préparation à l’opération, du soutien logistique sont aujourd’hui encouragées et accentuées.

Ainsi, les deux centres d’incendie et de secours de Couiza et d’Espéraza vont poursuivre leur coopération opérationnelle et, pour faciliter ces synergies, bénéficier d’un chef de centre unique pour les deux centres.

Le maillage territorial s’en trouve ainsi conforté sur ce secteur au travers de l’activité des deux centres et, leur collaboration accrue, nous engage dans une volonté de rendre toujours plus efficace le service public de secours d’urgence rendu aux populations des communes couvertes par ces deux unités.

Pour Christian SOULA, maire d’Espéraza, « il est important de maintenir le service. Cela participera à anticiper et à stabiliser les deux centres ».

Jacques HORTALA, premier magistrat de Couiza, souligne quant à lui « que les deux communes comprennent cette action. Il y a un intérêt à conserver les deux centres et à travailler globalement. Cette mutualisation permettra de gagner en efficacité ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

ARCHIVES