Classé en vert le département de l’Aude est maintenant engagé dans la procédure de déconfinement avec l’ouverture des commerces, des entreprises et la possibilité pour les particuliers de pouvoir se déplacer dans le rayon de 100 km. Le SDIS a engagé dès lundi le programme tel qu’il avait été présenté au comité technique jeudi dernier. Bien entendu la vigilance vis-à-vis du respect des mesures barrières ne doit pas baisser car malgré une forte diminution des cas « suspectés COVID » le virus reste présent ponctuellement. La distanciation est privilégiée en maintenant l’écart de 1m entre les personnes et les bureaux sont individuels. Les personnels en horaires de bureau ont été dotés individuellement de deux masques barrières pour les cas où la distanciation n’est pas possible.

Parallèlement à la crise du COVID les interventions quotidiennes ont augmenté avec la reprise de l’activité et des déplacements et de plus une vigilance jaune « pluie, inondation » est venue se rajouter et mobiliser les sapeurs-pompiers. Ainsi lundi de nombreuses reconnaissances et 17 mises en sécurité ont été réalisées par les services de secours sur les secteurs de Carcassonne, Castelnaudary, Bram et d’Alzonne en raison des montées rapides du Fresquel et de ses affluents dont le Lampy avec des menaces sur les ouvrages en amont. Les équipes spécialisées des sapeurs-pompiers ont participé aux évacuations préventives et réalisé de nombreuses reconnaissances dans les zones inondées. Fort heureusement aucune victime n’est à déplorer mais encore trop d’automobilistes franchissent les barrages et en se mettant en danger exposent inutilement les sauveteurs. Un nouvel épisode pluvieux de moindre intensité, semble-t-il, est prévu pour ce week end.

Sur les 70 sapeurs pompiers ayant présenté des symptômes 36 ont été testés et seulement dix ont été reconnus positifs au COVID.  Suivis par le service de santé et de secours médical 63 ont repris une activité normale et l’état de santé des autres sapeurs-pompiers n’inspire aucune inquiétude, nous leur souhaitons un rapide rétablissement. Nous avons reçu les premiers tests sérologiques qui permettront de savoir si les sapeurs-pompiers ayant présentés des symptômes ont développé ou non des anticorps.

Le service formation finalise les formations prévues pour le mois de juin. De très nombreux centres de secours ont proposé leur aide pour fournir instructeurs, véhicules, conducteurs nous les en remercions. A ce jour il s’agit de plus de 250 sapeurs-pompiers au total qui pourront se former avant l’été aux qualifications d’équipier secours à personne ou feux de forets en stage délocalisés de 6 stagiaires au maximum.

Le mois de juin sera un mois important dans la préparation de la saison estivale qui approche rapidement nous comptons sur la mobilisation de l’ensemble des sapeurs-pompiers pour participer au dispositif préventif feux de forets au travers des « Mobilisations ».

André VIOLA, Président du Conseil d’Administration du SDIS, souligne l’importance des services de secours pour le soutien aux populations dans la crise que connait le département et remercie tous les personnels pour leur engagement et leur disponibilité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu