Depuis le 2 juin, la nouvelle phase de déconfinement a débuté avec des perspectives plutôt optimistes pour la saison estivale.

L’anticipation qui avait été engagée sur le mois de juin en particulier dans le domaine de la formation et de la préparation de la campagne de feux de forêts permet d’envisager cette période avec sérénité. En effet sur les aspects matériels le service logistique a maintenu les actions de contrôle, de vérification et d’entretien des véhicules et équipements de protection individuelle durant toute la phase de crise sanitaire ce qui permet de disposer d’un parc complètement opérationnel aujourd’hui.

Parallèlement les SP ont été sollicités pour faire part de leurs disponibilités afin de constituer les dispositifs préventifs ou mobilisations. Les réponses ont été majoritairement positives ce qui va permettre de disposer tout au long de la saison d’un nombre de véhicules tout à fait satisfaisant. Comme cela a été souhaité par de nombreux chefs de centre un réajustement pourra se faire par quinzaine à partir de fin juillet car il est difficile aujourd’hui d’avoir une vision claire des disponibilités pour le mois d’août ou septembre en raison des nombreuses incertitudes sur la reprise des activités économiques.

Le service formation a débuté les stages qui permettront de former les sapeurs-pompiers nouvellement recrutés aux missions de base, secours à personne et feux de forêts, et ainsi de renforcer les effectifs. Merci aux nombreux centres qui ont permis l’organisation de ces stages décentralisés qui compte tenu du nombre de stagiaires par session ( 6 ) relèvent quasiment du compagnonnage et garantissent à la fois une proximité et la qualité de l’enseignement.

Merci également aux formateurs qui s’impliquent très largement dans ces actions pédagogiques. Le service médical suit les sapeurs-pompiers qui ont présenté des symptômes. La réalisation des tests sérologiques ( Tests Rapides d’Orientation Diagnostique) acquis par le SDIS  permettent avec juste une goutte de sang prélevée au bout du doigt de savoir si la personne a développé des anticorps et de savoir si elle a été en contact avec le virus.

Les sapeurs-pompiers sont ainsi informés par le service médical de cette possibilité qui est laissée à leur libre choix. Le service médical continuera le suivi des personnels durant les prochains mois et se tient à la disposition de tous ceux qui en ressentiraient le besoin. André VIOLA, Président du Conseil d’Administration du SDIS, remercie les sapeurs-pompiers qui font preuve d’un fort engagement afin que le patrimoine naturel du département soit protégé et que les activités touristiques et économiques puissent reprendre dans les plus brefs délais et dans les meilleures conditions.

1 Commentaire. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu